Les toits partagés

Résidence intergénérationnelle

77 logements SOCIAUX

Concours Lauréat – Livré

MOA : IDF HABITAT
RÉSIDÉTAPES Développement
BBC Effinergie + / H&E EC
site : IVRY-SUR-SEINE (94)
budget : 6 800 000 € HT
surfaces : 3 450 m² SP
calendrier : livraison juin 2017
MOE : Fanny Rozé architecture
+ BERIM (bet TCE) + TERAO (bet ENV.) + SLAP (paysage)

IRI-LOGO

silhouette
SITUATION
INSERTION URBAINE

 

IRI-SCHEMA DE PRINCIPE 1

concept

 

Contexte :
Par son statut de premier projet en entrée de ZAC et en entrée de ville, la résidence intergénérationnelle constitue l’ amorce du futur quartier. Son écriture architecturale emblématique respectant le tissu faubourien auquel il fait face, et son langage contemporain et reconnaissable, permettent à la fois d’ introduire la ZAC et de recréer une liaison avec les quartiers riverains.
Toitures sculptées et habitées :
L’identité du projet s’inspire du passé du site et du tissu faubourien du Kremlin Bicêtre. La hauteur en R+6 est mise à profit pour développer une verticalité lui faisant écho. Cette composition volumétrique est doublée d’un jeu de décalages des volumes à partir du R+1. Cette alternance crée des vues multiples pour les logements. En complément de ces mouvements vers le cœur d’ îlot, les volumes sont sculptés en toiture comme une réinterprétation des toits en pente du tissu urbain côté Kremlin-Bicêtre. L’ aménagement de la toiture du volume développé à R+3 répond aux ambitions du programme par la proposition d’ un jardin sensoriel intergénérationnel.
abc
Transparence et dentelle:
Suivant cette même logique de lisibilité et de perméabilité, le rez-de-chaussée en alignement strict continu, est animé par deux grandes transparences créées au niveau de l’ accès au bâtiment et au niveau de la rampe d’accès au parking : elles offrent des vues sur les espaces partagés en cœur d’îlot depuis la rue. Le hall laisse passer le regard, constituant un lien entre espace public et espace privé.
Le soubassement est marqué par un changement de nature des briques qui l’habillent.
Trois types d’ensembles menuisés composent les façades, cette variété anime le projet.
L’ ensemble est travaillé comme une dentelle, avec des ouvertures généreuses positionnées en alternance, ainsi qu’avec de larges loggias dont certaines sont à double orientation : les volumes sont creusés dans leur épaisseur et laissent passer la lumière et les vues. Des allèges pleines protègent l’ intimité des logements et assurent l’ aspect uniforme des façades.
Ce rapport entre pleins et vides traduit le programme et offre des qualités de vie et de vue aux résidents.
publication 

Ecologik n°59 / septembre 2018

le jardin sur le toit
le jardin sensoriel
séance de plantation
lieu de rencontre
séjour d'angle
loggia haute
le jardin bas
la salle commune
transparence en cœur d’îlot
porche d'entrée
Livré MAI 2017

Camille Gharbi photographe

Plan masse
Répartition
Plan rez-de-chaussée
Plan étage courant
Façade Avenue de Verdun
Extrait de cellues

 

CHANTIER livré