Fanny Rozé a créé l’agence en 2011. Les recherches qu’elle opère depuis portent principalement sur l’intégration du projet au sein de son contexte. Aux antipodes de l’architecture « objet », les projets développés trouvent leur source dans l’esprit et l’histoire du site, et sont ancrés de façon durable au sein de leur contexte physique mais aussi au sein de leur contexte humain, à l’échelle sociale du quartier.
La volumétrie des projets est imbriquée dans la ville, la forme urbaine est créée grâce à son contexte. L’architecture est sculptée en fonction de son environnement, et utilise les matériaux pour mettre en valeur les différents volumes qui s’en dégagent.

Ce travail sur les matières finit de positionner le projet dans la ville comme partie intégrante.
Ce processus est accompagné d’une réflexion sur le développement durable afin que la pérennité de l’architecture soit conçue dans un souci de pérennité environnementale. Le bâtiment de par sa conception doit utiliser les ressources naturelles pour réduire sa consommation énergétique.
C’est dans le domaine du logement que l’agence a pu mettre en pratique ces principes de recherche. Grâce à l’étude de divers projets ou de concours restreints, elle œuvre pour réaliser un habitat qualitatif et tendre vers l’amélioration de l’habité.

24 logements à Saint-Denis
53 logements à Dijon
Réhabilitation

réalisationS

Parcours

Fanny Rozé a orienté la fin de ses études et son début de parcours professionnel vers l’urbanisme et le paysage, avec notamment un passage chez Bruno Fortier et une collaboration à l’agence Ter. Puis elle est entrée à l’Agence Nicolas Michelin et Associés pour y rester durant 5 ans. Cette collaboration lui a permis de participer à des projets novateurs et de grande ampleur, dont notamment les 216 logements à la ZAC du Grand Large à Dunkerque, le programme mixte de l’îlot Armagnac à Bordeaux et le projet des Unités de voisinage à Nancy (130 logements sociaux).
Cette rencontre avec Nicolas Michelin opère le virage de sa carrière vers le domaine de l’architecture et plus particulièrement du logement.
Nourrie par ces expériences, elle se lance alors en indépendante et fonde Arostegui & Rozé Architecture en 2011, puis Fanny Rozé Architecture en 2013.
Fanny Rozé est également enseignante à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette depuis 2013.